Véranda ou pergola bioclimatique ?

Il est toujours intéressant d’aménager sa terrasse ou son jardin en un espace à vivre à part entière. Cela vous permet de profiter pleinement de vos espaces extérieurs et par la même occasion, offrir de la valeur ajoutée à votre résidence. Pour cela, vous avez le choix entre l’aménagement d’une véranda ou une pergola bioclimatique. Possédant quelques traits communs, ces deux structures se distinguent pourtant bien l’une de l’autre. Le choix entre la véranda et la pergola bioclimatique n’est pas toujours évident surtout lorsqu’on ne connaît pas exactement les caractéristiques de chacune d’elles. Aussi, pour vous guider dans votre choix, faisons un rappel sur les spécificités des vérandas et des pergolas bioclimatiques.

Zoom sur les vérandas

Véritable extension de la maison, la véranda est une construction en dure qui est adossée à une pièce de vie. Comme toutes les autres pièces de la maison, la véranda peut aussi être aménagée en chambre, en salle de séjour, en salle à manger, en salle de lecture, en jardin d’hiver…

La véranda comporte une toiture et une structure en dure qui peut être faite en acier, en aluminium, en PVC, etc. Ce qui caractérise surtout la véranda ce sont ses vastes panneaux de verres. Elle est généralement équipée de plusieurs baies vitrées qui baignent leur intérieur de lumières du soleil lors des beaux jours. C’est pratique pour optimiser l’éclairage et le chauffage naturels dans cet espace de vie. Toutefois, cela peut constituer un problème lors des périodes estivales puisque la température peut rapidement y être suffocante.

En tant que construction en dure susceptible de changer l’aspect extérieur de votre maison, l’aménagement d’une véranda exige souvent l’obtention d’une autorisation d’urbanisme préalable (une déclaration préalable de travaux ou même un permis de construire).

Focus sur les pergolas bioclimatiques

La pergola bioclimatique est une version récente de pergola. Pour rappel, la pergola est une construction légère qui est constituée d’une structure couverte par une toiture. Sa structure formée de poutre et de poteaux peut être réalisée en bois, en métal (acier, aluminium) ou en dur. La pergola est soit adossée à la façade d’une maison, telle une véranda, soit autoportée, au milieu de la terrasse, du jardin ou à proximité d’une piscine. Cette construction permet de se protéger du soleil et des intempéries lorsqu’on veut profiter de son extérieur en famille ou entre amis. C’est en quelque sorte un parasol de grande dimension, mais qui est fixe .

La pergola bioclimatique se distingue des pergolas ordinaires par ses lames orientables en guise de couverture de toit. Ce sont des lames aluminium qui peuvent être ouvertes ou fermées suivant un angle allant de 0 à 145 ° selon les modèles. Ces lames vous permettent d’avoir un contrôle total sur le taux de luminosité et de ventilation que vous désirez recevoir sous votre pergola. Ainsi, ces pergolas bioclimatiques peuvent trouver de l’utilité en été (leurs lames sont fermées pour se protéger du soleil et des intempéries) comme en hiver (leurs lames sont ouvertes pour recevoir de la lumière du soleil). La pose d’une pergola bioclimatique est plus facile et moins contraignante que celle de la véranda. Elle est moins onéreuse à l’achat comme à la pose. Facilement démontable, la pergola bioclimatique ne nécessite souvent qu’une simple déclaration préalable avant son aménagement.

Laquelle des deux choisir ?

En faite, le choix entre une véranda et une pergola bioclimatique dépend de deux paramètres :

– l’utilisation que vous comptez en faire (un véritable espace de vie pour une véranda et un simple coin de détente pour la pergola bioclimatique),

– votre budget (si vous êtes assez serré côté budget, il va falloir se tourner vers une pergola bioclimatique).

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.